24 févr. 2005

Valorisation de savoir-faire (1)

Voyage d'étude en Géorgie
Consultante pour le compte de La Clé des Arts, Tbilissi, février 2005
Mission extra-professionnelle


rendez-vous avec la Mairie de Tbilissi


En février 2005, l’association WISG sollicite l’assistance du cabinet La clé des arts, membre du GR 15, et invite officiellement l’équipe pour un premier voyage d’études. Je me joins à Claire GIRAUD-LABALTE, historienne du patrimoine, en tant que designer consultante.
Nous choisissons d’associer nos compétences autour de deux champs d’action distincts et complémentaires :

Le patrimoine
- Repérer les différents types de patrimoine caractérisant la région d’étude choisie par le ministère de la culture en Géorgie
- Dégager des potentialités : patrimoine, ressources humaines, projets
- Identifier des priorités et définir des pistes d’action


Le sublime site troglodytique de Vardzia


dans les rues de Tbilissi
sur la route de Borjomi



Les productions artisanales
Repérer dans la région d’étude les principales productions artisanales et les savoir-faire traditionnels encore pratiqués
- Dégager des potentialités : ressources humaines, partenariats, techniques et matériaux, mise en valeur et/ou modernisation des productions, diffusion de la production
- Identifier des priorités et définir des pistes d’action
La ligne directrice de la mission est de valoriser les productions artisanales géorgiennes sans les dénaturer, mais en les ouvrant vers des besoins plus actuels. 


vente d'accessoires en lainage sur le bord de la route en région rurale

















travail de "l'émail cloisonné", très populaire en Géorgie

tissage et travail de la feutrine



Ce séjour a permis de mieux connaître le terrain, les porteurs du projets, et d’être confrontés ensemble à la réalité géorgienne. Les multiples discussions ont servi à préciser le questionnement, à ébaucher un diagnostic commun et à explorer quelques pistes de travail qui fonderont les projets à venir, portés par le collectif « Géorgie » des Pays de la Loire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire